Images Aléatoires

  • Chengdu-pandas6.JPG
  • Argentine---Buenos-Aires---Saint-Exupery.jpg
  • Nouvelle-Caledonie-Ile-des-Pin7.JPG
  • Ile-de-Paques--habitation-site-d-Orongo-kau-1.JPG

Viet Nam

Dimanche 5 octobre 7 05 /10 /Oct 03:06

Certains l’attendaient et désespéraient de l’avoir… non je ne suis pas retournée au Viet Nam, mais petit retour sur un Viet Nam express de 10 jours…

 Mercredi 12  Décembre 2007
Après mon arrivée à Hanoi, j’ai décidé de visiter le quartier français pendant une journée, prendre mon temps. Là, c’est un vrai décalage avec le Japon et la Chine, on rentre vraiment dans l’Asie du Sud Est. Les motos grouillent de partout, beaucoup de bruit…



J’ai trouvé un lit en dortoir et c’est là que je m’aperçois que je ne suis plus très jeune ! Dure réalité ! Je ne suis qu’avec des adolescents de 19/20 ans qui ne pensent qu’à faire la fête. Ils partent en soirée quand moi je vais me coucher…
J’ai l’impression qu’on essaye en permanence de m’arnaquer… Comme on a des grosses coupures, on a tendance à se faire toujours avoir ! Quand on vous rend la monnaie au bureau de change, … à l’hôtel, etc.… Et surtout il faut refuser de prendre des billets déchirés ou froissés sans quoi vous n’arriverez jamais à vous en débarrasser.Comme je sors d’une grosse grippe, je décide de prendre un tour de 2 jours pour aller à la baie d’Halong. Je prends donc mon billet la veille à l’hôtel mais il ne me donne pas de reçu. Les autres n’en ayant pas non plus je ne m’inquiète pas outre mesure. La bande de jeunes a aussi pris leurs billets pour le même tour et le même jour…

Jeudi 13 / Vendredi 14 Décembre 2007
Vers 8h on attend tous le minibus qui doit venir nous chercher. Une des amies des jeunes de l’hôtel décide de venir, le réceptionniste lui dit que c’est ok puisqu’il reste 1 place…Mais quand le minibus arrive le guide nous dit qu’il y a 1 personne de trop… Le minibus ne pouvant pas rester stationner, on fait plusieurs fois le tour du pâté de maison pendant que 2 des jeunes essayent de voir le problème… Verdict… c’est moi qu’ils ont oublié de compter ! Pour une fois que j’avais décidé de faire simple en prenant un tour, il faut forcément que ça devienne compliqué !!! Je leur explique que j’ai payé la veille au réceptionniste, qui n’est pas là. Il me croit et appelle un autre groupe pour que je le rejoigne. En ouvrant le coffre du minibus pour récupérer mon sac… badaboum… la bouteille de whisky que venait d’acheter la jeune femme enceinte vient de se fracasser par terre… un peu embarrassée je propose de payer… elle refuse… je pense toutefois que c’était une bonne chose, j’aurais pu autrement être accusée de « non assistance à personne en danger » pour le bébé ! Le réceptionniste m’explique que ce sera les mêmes prestations, et même en mieux… me voilà donc partie en moto à travers la ville afin de rattraper le minibus… Après avoir traversé toute la ville et de l’autre côté du pont je rejoins enfin le minibus qui m’attend… pour se faire remarquer dans le groupe c’est gagné ! Le guide est super sympa, l’ambiance est très bonne et les personnes sont plus de mon âge ! Finalement c’est beaucoup mieux comme ça.

En fait, tous ces tours sont très formatés, on s’arrête au même endroit dans une fabrique d’artisanats, et le système de bateaux à Halong est bien rodé. Vers midi, on monte dans les bateaux, chaque groupe à son propre bateau, on va visiter les grottes de Dau Go, d’ailleurs je vais tomber sur le groupe de jeunes, puis on ancre le bateau dans la baie d’halong. Le guide nous propose de prendre les canoës pour explorer la baie et une petite crique, la vénézuélienne qui devait venir avec moi me fait faut bon, je pars donc seule, au retour merveilleux coucher de soleil dans la baie d’Halong. Puis, après notre séance en canoë les plus courageux d’entre nous décidons de nous baigner. Mais après un pari un peu idiot… on décide de sauter du pont, plus de 7m de haut… le problème ce n’est pas tant la hauteur, mais il faut enjamber la rambarde et on se retrouve en équilibre instable sur un plan incliné et le pont inférieur en dessous… après qu’un des garçons ait sauté, je décide à mon tour de le faire… il faut que je sois la 1ère femme ! Donc alors que je suis à peine sortie de ma grippe je fais un plongeon de 7m dans la Baie d’Halong, souvenir mémorable… qui ne va pas plaire du tout à papa et maman poule !



















J’ai ma petite cabine à moi, ça faisait longtemps que je n’avais pas été seule ! Le guide nous dit qu’on peut se lever à 4h du mat pour voir le lever de soleil. Prenant mon courage à  2 mains je décide de me lever à 4h ! Je monte sur le pont, j’attends 5h, un couple me rejoint, mais repart presque aussitôt, ¼ d’heure plus tard je décide de faire comme eux, aller me recoucher ! Finalement le soleil ne se lèvera pas…






















Toujours bien rodé, on débarque à 11h à Halong, on récupère le minibus qui a déposé les suivants… Réarrêt au milieu du parcours dans la boutique et retour sur Hanoi. Je voulais directement enchainer et prendre un bus de nuit pour Hué mais finalement je décide de me ménager un peu et de ne partir que le lendemain.

Samedi 15 Décembre 2007
Vers 17h, on vient me chercher dans un minibus pour partir sur Hué… Je suis la 1ère et finalement je revisiterai toute la ville mais cette fois en minibus… Puis, on rejoint le bus couchette qui nous attend en dehors de la ville, les rues d’Hanoi étant très étroites.

Dimanche 16 Décembre 2007
Je descends du bus à Hué et une horde de vietnamiens me tombent dessus pour me proposer un hôtel. Après avoir marché un peu, les prix ont diminué de moitié… je décide donc d’aller en voir, chambre individuelle pour 3$, je pars donc avec mon sac à dos… en moto. Heureusement c’est tout près. La chambre est à peu près correcte je décide donc de rester. Le gérant me propose de me faire faire le tour de la ville et des environs, l’après midi. Après avoir négocié le prix et exigé un casque pour la moto, j’accepte. Me voilà donc partie avec mon guide pour une après midi à travers la ville qui était lors de la guerre du Viet Nam la frontière entre le Viet Nam du Sud et du Nord. Après avoir visité les pagodes le long du fleuve, les temples nous partons dans les rizières, et sur un mirador ou il y a un ancien bunker américain. Puis nous repartons voir de très vieux temples, une pagode…


Lundi 17/ Mardi 18 Décembre 2008
Et me voilà repartie pour 20h00 de bus… j’ai pris un bus avec visite de Lang Lo Beach et Marble mountain. Mais comme on est en retard, finalement le bus zappera les 2. Arrivée à Hoi An, j’ai l’après midi pour visiter la ville, la ville n’est pas très grande et j’ai vite visité le vieux quartier, très intéressant. Ce qui m’énerve le plus au Viet Nam c’est que mon ombre s’est transformée ! Elle s’est transformée en moto !!! J’ai en permanence un motodop qui me suit et même quand on leur dit non, ils ne comprennent pas qu’on puisse vouloir marcher, ils vous suivent pendant des kilomètres en espérant que vous allez capituler, et quand c’est eux qui abandonnent une autre motodop prend le relais… qu’est ce que ça peut être pénible. Comme je ne veux pas aller à la plage, je négocie avec un motodop pour aller voir ce que j’ai raté le matin, Marble Mountain. C’est un peu loin de la ville 20km, mais j’ai le temps. A part les marches à gravir, ça valait vraiment le coup, surtout qu’il n’y a personne, dommage que je ne puisse pas ramener un marbre d’une des fabriques, ce n’est pas faute d’essayer de m’en vendre ! En revenant sur Hoi An, je négocie avec la dame de l’agence des bus pour avoir une place seule à l’arrière, elle m’a pris en affection donc de n’est pas un problème, ce n’est pas un bus couchette mais c’est pour avoir un peu de place pour m’étaler. Donc direction Mui Ne avec un changement de bus à l’aurore à Nha Trang, les vietnamiens sont déjà dans les parcs et font leurs exercices. 


Arrivée à Mui Ne, le bus nous dépose devant leur hôtel partenaire, tous ceux du bus y vont, exceptée moi, un peu au dessus de mes moyens. Et comme d’habitude j’ai une motodop qui me propose un hôtel, je marche un peu et lui dit que ça ne m’intéresse pas d’avoir une chambre donnant sur la plage, je peux traverser la rue. Du coup le prix tombe vertigineusement. Je tombe donc dans une sorte de pension de famille… je serai la seule dedans.

Vers 14h30, je pars pour le tour que j’ai pris pour voir le village de pêcheurs, le white canyon et les Yellow sanddunes. Je rencontre une slovaque qui parle très bien le français et me raconte qu’elle revenait pour la 1ère fois au Viet Nam, après 30 ans. Elle habitait à Hanoi dans les années 70 et enseignait. Ce fut très intéressant de discuter avec elle de cette période et on décide de dîner ensemble. En rentrant à la pension, tous le chiens se mettent à m'attaquer...
















Mercredi 19 Décembre 2008

Me revoilà repartie en début d’après-midi pour continuer ma traversée longitudinale du Viet Nam, direction cette fois-ci Ho Chi Minh Ville. Nous arrivons sur le soir et comme ce qui m’est devenu quotidien au Viet Nam une masse de vietnamiens me tombe dessus pour me proposer un logement. Je prends mon sac à dos et décide de marcher, j’ai vu une enseigne où ils font des dortoirs à 3$. Une vietnamienne insiste, me propose une chambre individuelle à 12$, puis ça chute, 8$, comme je lui dis toujours non et que je lui explique que j’ai vu les dortoirs à 3$, elle me propose 5$ pour la chambre individuelle. Elle me dit de ne surtout pas en parler aux autres, ils payent 10$ ! Et me voilà partie, à travers les ruelles, on s’enfonce dans les habitations, je commence à me demander où je vais… puis j’arrive chez l’habitant, et après avoir traversé le salon et la cuisine, emprunté un escalier très étroit me voici arrivé dans une très grande chambre avec la télévision et TV5 ! Ca fait très longtemps que je n’ai pas eu de TV, depuis le Japon ! Pas que ça me manquait… mais bon, un peu de news ça ne fait pas de mal…







Jeudi 20 Décembre 2007
Me voilà partie pour visiter Ho Chi Minh ville, je suis dans le quartier de Saigon. Je marche à travers la ville, très bruyante, mais je commence à m’y faire, les marchés… et je vais voir le site du diplôme de Trung. C’est un endroit où il y a un grand parc, et je décide de regarder les jeunes jouer au saï. Dans la ville il y a beaucoup de décorations de Noël, d’ailleurs tout au long du trajet pour venir, depuis Hoi An, on voit beaucoup dans toutes les villes et les villages, de grandes crèches et même des pères Noël… Et oui, Noël approche… Mais je ne pensais pas voir autant de crèches dans un pays d’Asie ! Puis, en rentrant je prends mon billet pour un tour dans la delta du Mékong, en 2 jours avec passage au Cambodge… Et oui, enfin je vais y être ! J’avais dit que j’y serais pour Noël !



















Vendredi 21 / Samedi 22 Décembre 2007
7h, il y a un monde fou devant l’agence, il y a des bus qui partent dans toutes les directions. Après m'être installée dans le bus, après quelques heures de bus nous arrivons à Cai Be, petite promenade en bateau à travers le village flottant puis arrêt pour voir une fabrique de papier de riz, de rice pop (achat pour Rasmei qui m’en a commandé !). Puis nous partons manger le long du Mékong au milieu des arbres fruitiers .Puis nous repartons en bus, nous traversons le Mékong en ferry à Vinh Long pour arriver à Chau Doc pour y passer la nuit. Je partage ma chambre avec une Singapourienne.



















Le lendemain matin nous prenons une pirogue pour traverser les maisons flottantes puis nous nous arrêtons dans un village de minorité musulmane, nous allons voir la mosquée. Puis nous repartons aux pirogues et je dis au revoir à la Singapourienne, en effet notre groupe se sépare, nous sommes 7 à passer au Cambodge.



Je suis avec 2 couples de Haute-Savoie, dans le bateau, je suis la seule à avoir déjà mon visa. Alors que nous débarquons du bateau avec nos sacs à dos et que je monte la pente pour aller au poste frontière, une violente douleur à la jambe me la fait plier… ce qui s’avérera être une déchirure musculaire…  Et non, mes muscles n’ont pas tenu jusqu’au Cambodge, pourtant j’y étais presque ! J’aurais du aller au massage à Shanghai !
Heureusement les 2 français sont là pour me porter mon sac à dos, car on passe la frontière à pied côté vietnamien, on reprend le bateau pour s’arrêter un peu plus loin, côté cambodgien puis on reprend le bateau jusqu’à Lek Luang, où on prend un minibus pour… Phnom Penh ! On fait demi tour car la cycliste a perdu son appareil photo… Arrivée à Phnom Penh, ma cousine coco est bien là mais ne me voit pas, elle me tourne le dos… voilà l’objectif a été atteint, rejoindre le Cambodge en 10 jours !

Par Albane - Publié dans : Viet Nam
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 18 janvier 5 18 /01 /Jan 18:45

Pendant ces 3 mois, dans chaque pays traversé, j’ai vu au moins un paysage qui m’a époustouflé, j’ai fait au moins une rencontre qui m’a bouleversé, et qui probablement m’a un peu transformé…. Et je finirais juste par ce paragraphe qu’un ami m’a envoyé tiré du livre "Birmane", d’un grand reporter du Point : Christophe Ono-dit-Biot, page 233 : 

"Je me suis regardé dans le miroir de la salle de bains, taché de vert de gris. De mon visage, je connaissais tous les traits. Seulement, quelque chose avait changé, et ce n'était pas cette barbe qui me mangeait le visage ( et ce n'était pas le bronzage insolent de mon visage). Le type (la femme) dans la glace, ce n'était plus moi. Le moi avec ses doutes. Le moi d'avant. J'ai souri. J'avais accepté l'exotisme et l'exotisme m'avait récompensé, réinventé. "

Par Albane - Publié dans : Viet Nam
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 18 janvier 5 18 /01 /Jan 18:43
Dans les prochains jours je mettrais ma traversée du pays en moins de 12 jours !
Par Albane - Publié dans : Viet Nam
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 18 janvier 5 18 /01 /Jan 18:43
11/12/2007
Apres plus de 40000 Km, 6 pays traverses, et aujourd'hui 3 bus, 2 taxis, 1 minibus et 1 moto, me voila arrivée à Hanoi. La fin de la Chine a été très difficile et j'ai été complètement HS pendant quelques jours, dans tous les sens du terme. Grippe, muscles endoloris, du coup moral en baisse... et j'ai bien faillit a Shanghai prendre directement un vol pour P.... Phnom Penh.
Mais j'ai repris le dessus, et j'ai négocie avec le représentant du syndicat de mes muscles pour un massage chinois a Shanghai, mais malheureusement c'est tombe a l'eau... Donc comme j'ai appris chez les chinois, j'envoi les chars d'assaut et les attaques a coup de guerre bactériennes, advil et doliprane. Et puis il m'a été promis qu'on me cocoonerait au Cambodge... alors ils tiendront jusque là. Bon, je crois que je délire, je dois avoir encore un peu de fièvre...
Par Albane - Publié dans : Viet Nam
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés